lundi, juin 19, 2017


Do it all for the girl and the boys look on.

La sortie du nouvel album des Strypes se fait plutôt dans l'ombre. Les jeunes Irlandais ne sont néanmoins pas là pour rigoler. Josh McClorey, le guitariste et songwriter a participé au dernier album en date de Paul Weller et a trouvé le temps de composer ce qui constitue le (déjà) troisième opus pour le quatuor. Profondément ancré dans un son bluesy mâtiné de britpop, Spitting Image se veut plus ambitieux que les deux précédents efforts (même si à mes yeux Little Victories demeure leur petit bijou, addictif de bout en bout). Les sonorités y sont plus léchées, moins bordéliques et donc du coup moins sauvages et spontanées (le seul hic). Estival et nostalgique, oscillant entre un climat Kinks et des notes rock'n'roll, les Strypes réussissent leur coup (une fois de plus)!


Spitting Image de The Strypes, sorti le 16 juin 2017. 13 titres.
-A.

dimanche, juin 18, 2017

I am your sweetheart psychopathic crush.

Lorde a sorti ce vendredi son très attendu deuxième album. J'avais beaucoup aimé son premier effort paru il y a maintenant quatre ans, j'avais apprécié la singularité de cette artiste, tant pour son grain de voix troublant posé sur ses compositions fraîches que pour sa beauté physique atypique. Elle représente, à mes yeux, une parenthèse vaporeuse dans la sphère électro pop actuelle (et fort plus intéressante que London Grammar dans le même style musical). Elle remet donc le couvert avec Melodrama que j'ai trouvé un peu moins incisif que son grand frère. Peut-être trop électronique ou acidulé à mon goût, je ne sais. Néanmoins quelques titres ne laissent pas de marbre tels que "Green Light", "Homemade Dynamite" ou "The Louvre". Un album à apprivoiser je pense...


Melodrama de Lorde, sorti le 16 juin 2017. 11 titres.
-A.

You are repressed but you're remarkably dressed #6

Inspiration: Anna Karina.

samedi, juin 17, 2017

You know it's crazy, baby how I still see you in my sleep.

La nouvelle sensation indé tout droit débarquée de Reading se nomme The Amazons! Quelques (très) bons morceaux figurent sur ce premier album éponyme tels que "Black Magic", "Something In The Water" ou "Little Something" malgré le fait que l'on puisse déplorer un manque certain de prise de risque pour un quatuor qui, même si assurément sympathique, demeure prudent et délivre un album qui s'avère un chouïa terne.


The Amazons de The Amazons, sorti le 26 mai 2017. 11 titres (+6 en deluxe).
-A.

vendredi, juin 16, 2017

I've tasted every potion, they don't taste like you.

Si Royal Blood nous avaient irrémédiablement séduits en 2014 avec leur premier opus électrisant, le fringuant duo revient cet été avec la suite qui s'annonce plus sombre...
Fiévreuses et obscures, ces nouvelles compositions stoner et heavy évoquent à la fois les QOTSA et les Arctic Monkeys tout en distillant un son orageux et singulier probablement dû à l'association basse-batterie qui fonctionne toujours à merveille. Si j'ai pour habitude de croire en l'adage 'don't believe the hype', celle qui entoure ce nouvel album a le mérite de tenir ses promesses. Et force est de constater que même si le temps où j'écoutais le peu de morceaux qui forgeaient leur page Soundcloud bien avant qu'ils n'explosent aux yeux du monde est bien loin, je ne peux qu'être désormais très fière!


How Did We Get So Dark? de Royal Blood, sorti le 16 juin 2017. 10 titres.
-A.